Actualités

Rythmes scolaires : l’UDI

« accueille avec intérêt la main tendue » par Hamon

1_0
Yves Jégo, président de l’UDI et député-maire de Monterault-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), et Laurent Lafon, maire de Vincennes (Val-de-Marne) et président de la Fédération des élus démocrates et indépendants (FEDI), « saluent le premier pas en avant du gouvernement pour sortir de l’impasse sur la réforme des rythmes scolaires ».

« En annonçant qu’il proposerait prochainement des assouplissements significatifs à la réforme des rythmes scolaires menée par son prédécesseur, Benoît Hamon ouvre enfin le dialogue auquel l’Union des Démocrates et Indépendants n’a cessé de l’appeler », estiment les deux responsables centristes. Selon eux, « la mise en oeuvre de cette réforme non financée, menée dans la précipitation et au mépris des intérêts de notre jeunesse, était en passe de devenir un véritable fiasco ».

« Il est maintenant impératif de sortir de cette impasse et de parvenir à une solution consensuelle qui devra être définie en faisant véritablement confiance au corps enseignant, aux parents d’élèves et aux élus locaux », affirment-ils.

Désireux d' »incarner une opposition responsable », ils se félicitent que le ministre « ouvre enfin la porte de son bureau aux maires ». « Les élus de l’UDI et de la FEDI saisiront évidemment cette main tendue pour lui faire part des difficultés qu’ils ont rencontrées et formuler des propositions concrètes pour sortir de ce blocage en faisant confiance aux maires, seule voie de sortie par le haut », indiquent-ils.

Benoît Hamon a annoncé jeudi qu’il publierait « sous une dizaine de jours » « un autre texte » en complément du décret de son prédécesseur, Vincent Peillon, sur la réforme des rythmes scolaires.

 

unnamed